Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas!

Après une petite pause,  j’ai repris la réalisation de mon gilet.

Mais lorsque ça ne veut pas, ça ne veut pas!

J’ai eu la bonne idée de tricoter la bordure  en même temps que les deux devant….. j’aurais pu m’abstenir! Je pensais que cela m’éviterait une couture ( j’ai une certaine aversion pour le montage).

Après avoir pris quelque temps pour coudre mon nouveau gilet (j’ai pesté un petit peu) J’étais assez contente d’avoir mené à terme ce travail.

Oui mais voilà: la bordure tourne!

regardez bien!

ça ne va pas!

Pourtant, j’ai repassé doucement à l’envers….

Il n’est vraiment pas question que je recommence les devants, je n’en ai pas envie. Il va falloir que je trouve une idée!

Vous avez la solution?

IMG_2508

J’ai essayé de faire une bordure ressemblant à une bordure i-cord.

Cela me convient, j’aime l’effet un peu décoratif

 

Publicités

Un tablier de cuisine

Martine part à la retraite et elle en est fort heureuse. Quel plaisir lorsque j’ai reçu une invitation à fêter ce changement de vie!

Quelle attention pourrais-je apporter ?

Un accessoire indispensable aussi bien pour cuisiner que pour la réalisation d’excellentes confitures (que j’ai eu la chance de goûter) … un tablier!

Non, ce n’est pas vraiment une idée très originale mais je sais que Martine fait partie des personnes qui apprécie le geste d’un cadeau personnalisé.

Bonne retraite !

 

Deux vrais sacs de petites filles.

Deux petites filles à gâter!

Olivia adoptera-t-elle « petit renard » ?

L’extérieur est en tissu ameublement beige, l’intérieur et le motif sur le rabat est en coton imprimé renard sur fond beige.  J’ai utilisé les deux tissus pour la bandoulière. Le nez et les yeux sont rebrodés en noir.

Il ne lui manquait qu’une pression orange comme fermeture.

Et Jeanne aimera-t-elle « petit ourson » ?

L’extérieur est en jean agrémenté d’un tissu rose pour la tête de l’ourson. L’intérieur est un coton imprimé  sur fond blanc.  J’ai utilisé les deux tissus pour la bandoulière. Le nez et les yeux sont rebrodés en noir. La pression noire est posée sur le museau.

Merci pour le prêt de l’échafaudage…..

Une poule

Après quelques péripéties, mon grand et son amie ont réussi également à déménager.

Leur nouvelle habitation est une ancienne fermette. Les portes intérieures sont magnifiques mais mettent beaucoup de bonne volonté pour ne pas rester ouvertes !

Pour éviter qu’elles ne claquent, j’ai confectionné ce gallinacé lesté de riz.

Voici une poule qui, je l’espère, plaira et rendra quelque service.

 

Le cale-porte est offert, il a plu de suite et a rejoint sa nouvelle demeure. Les petits chats l’adopteront-ils?

Des pommes, des pommes et encore des pommes.

Que faire avec 8 kgs de pommes?

Cette année, les fruits sont nombreux et j’en profite ! Mais autant de pommes !

Les plus belles ont été mises de côté, posées sur des cagettes, entreposées à l’abri de la lumière et seront consommées petit à petit.

Les autres ont été transformées en compote et mises au congélateur.

Avec les 2 derniers kilogrammes,  j’ai fait de la  gelée.

Cette gelée se déguste sur des tartines au petit-déjeuner,s’ajoute sur une tarte aux pommes tout juste sortie du four.

Il paraît que les pots se gardent un an maximum, je ne suis pas sûre qu’il en restera l’an prochain. Quel régal!

 

Faire et défaire, c’est toujours travailler!

Mais ce n’est pas avancer!

Tête en l’air, étourdie, je ne connais pas tous les synonymes mais ma distraction m’a permis de défaire ce qui était tricoté !

J’ai choisi de tricoter les deux manches simultanément.  Cela me paraît plus long mais me permet de faire les augmentations sans compter le nombre de rangs tricotés.

Oui mais … je me suis trompée de numéros d’aiguilles (j’ai utilisé du n° 3 1/2 au lieu de n°3) Après comparaison des dessins faits avec les deux sortes d’aiguilles, j’ai décidé de recommencer ce travail: je vois la différence.

Encore un peu de patience, la hauteur des manches n’est pas encore atteinte mais, cette fois-ci, j’avance doucement mais sûrement!

 

Gilet gris

Dans le magazine « Fait main tricot du printemps », j’ai trouvé  le modèle d’un pull aux détails charmants qui m’ont bien plu.

Je porte plus facilement un gilet alors, pourquoi ne pas transformer ce modèle ? D’abord, ce qui est pour moi le plus compliqué: choisir la couleur de la laine pour ce nouveau projet. J’ai trouvé un fil gris de qualité Katia.

Mais je vais avoir besoin d’ utiliser des aiguilles n°3 le fil étant plus fin que celui de l’ouvrage choisi qui lui, est tricoté avec des aiguilles n° 4…  j’ai donc commencé par calculer le nombre de mailles nécessaires

Puis j’ai tricoté une bordure  en côtes 3-1 que je trouve originale.

Le modèle a  une coupe droite donc pas de difficulté pour tricoter le dos.

Avec deux motifs ajourés distincts, un peu de concentration est nécessaire.

Les devants sont terminés avec une encolure de forme carrée

Voici le motif ajouré qui lui donne tout son cachet.

Le corps étant terminé, je m’occupe des manches…….